titre FOU DE BASSAN 300ppi.jpg
Les sites des amies et des amis voileux

Chamade

Si nous naviguons sur un OVNI, c'est un peu grâce à nos amis Marc et Sylvie, car ce sont eux qui nous ont fait aimer ce bateau et nous ont communiqué leur goût du large. Nous gardons des souvenirs marquants d'une croisière sur Chamade en Alaska. Oui, oui, c'est un peu l'histoire de l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours.

Pour notre projet, nous avons la chance d'avoir été accompagnés par Marc et ses conseils précieux. Lors de l'acquisition de Fou de Bassan, puis lors de sa prise en main.

LesFavreenmer

Qui ne connaît pas les Favreenmer, ces passionnés de voile si audacieux ?  Le livre de Muriel, le sillage des Favre en mer, qui raconte trois ans d'aventures en famille sur leur catamaran, se lit comme un roman.

Muriel a skippé Puma III, le Lagoon 42 sur lequel elle et moi notamment, avons traversé l'Atlantique avec un équipage féminin dans le cadre de l'aventure r'Ose Transat. Autant dire que nous sommes liées pour la vie.

Myriades

Mélanie et Hervé, c'est ce qu'on appelle une belle rencontre. Ils sont inspirants. A les écouter et lire leurs récits, on a juste envie de naviguer dans leur sillage. Regardez leur petite vidéo. Tellement ça, la routine du matin.

Gaia

 

C'est lors d'une escale à Troon, en Ecosse, que notre amitié avec Barbara et Thierry a véritablement démarré. Et on ne remerciera jamais assez Thierry, car grâce à ses conseils, nous avons opté pour un voilier en aluminium plutôt qu'un voilier traditionnel. Outre l'amour pour la voile, Thierry et Bernard partagent un autre point commun: l'amour de la science. Une richesse.

Sur Gaia, Thierry et Barbara mènent le très intéressant projet "science et voile".

Cybèle

Cybèle, c'est aussi un OVNI 445, le frère de Fou de Bassan. Grâce à nos bateaux, nous sommes devenus amis. Toujours le coeur à aider, François répond chaque fois présent quand nous avons un problème technique. Un soutien précieux pour les novices que nous sommes. Son blog est une mine d'or pour les propriétaires d'OVNI. Quand à Valérie, elle est l'initiatrice du groupe incontournable pour les navigatrices  Femmes en Bateaux.

Bleu de perse

Non seulement Julian écrit magnifiquement bien, mais en plus il a provoqué un déclic en moi (Elisabeth) avec son aventure aux Îles Subantarctiques. Je rêve d'aller comme lui observer les manchots royaux à Volunteers Point. Est-ce que ça sera avec Fou de Bassan? Cela, c'est encore une autre histoire!

Une aventure inspirante qui fait rêver. Estelle tient le site internet et écrit de très beaux reportages.

Les sites des amies et des amis de la course au large

Markus Burkhardt

Lui, c'est pas un Fou de Bassan, mais c'est un ami un peu fou, dont les yeux brillent quand il est sur l'eau. Et qui se lance dans la mini-transat, alors qu'il a atteint un âge presque sage.

Alan Roura et Aurélia Roura Mouraud

Alan et Aurélia, c'est une magnifique équipe, lui le marin sur l'eau et elle, chargée de toute la communication à terre, pour nous faire vivre des aventures incroyables, partager leur amour de la voile, par exemple lors du Vendée Globe.

Aurélia, c'est aussi la chargée de communication du projet r'Ose Transat.

Anne Beaugé

Si vous cherchez une photographe spécialisée dans le domaine de la voile, alors c'est la bonne personne. Anne est aussi une passionnée de course au large. Elle a réalisé la mini-transat en 2019. Elle continue sur sa lancée. Amie d'Elisabeth, elle a réalisé certaines des photos pour le livre l'aventure r'Ose Transat.

Coup de coeur

Amanda, entrepreneure, recycle des voiles de bateau pour en faire des sacs et des accessoires. C'est aussi elle qui a dessiné le logo de Fou de Bassan.

Les autres projets voiles d'Elisabeth

Heureusequi.com

et les projets d'écritures

site personnel